Kafumba Maheshe Venant

  • Excellence Monsieur le Gouverneur de la province du Nord-Kivu ;
  • Honorables Députés provinciaux et chers collègues ;
  • Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement provincial du Nord-Kivu ;
  • Chers parents, amis et connaissances du feu Venant KAFUMBA MAHESHE ;
  • Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs.

C’est avec regret et grande consternation que je me tiens devant vous pour prononcer ce mot d’adieu en hommage à celui qui a été un collaborateur pendant plus de 9 ans, je cite le regretté Venant KAFUMBA MAHESHE, Directeur de l’Administration de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, qui nous a quitté de façon inopinée, le dimanche 1er octobre 2017 à l’hôpital de Keshero de Goma des suites d’une maladie et après une courte période d’hospitalisation.

Que ne fut notre désarroi à l’annonce de la triste et bouleversante nouvelle de son décès. Et pourtant, quand bien même que son état de santé était devenu fragile, rien, absolument rien ne laissait entrevoir une fin aussi tragique et rapide.

La mort dans l’âme, nous nous rendons à l’évidence que la sagesse humaine ne peut transcender la vérité divine. Nous sommes devant le destin de l’homme dont la vie se résume en trois mots : naître, grandir et mourir et c’est la mort qui nous donne la preuve de notre fragilité.

Comme vous pouvez le constater, rien de tout ceci ne dépend de l’homme. C’est pourquoi il est dit que c’est Dieu qui donne et qui reprend quand il le juge opportun. Dieu nous a donné Monsieur Venant et Dieu l’a repris à l’heure qu’il a voulue. Que son nom soit loué.

La mort de Monsieur Venant KAFUMBA MAHESHE est une grande perte non seulement pour sa famille biologique, pour l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, pour la Province du Nord-Kivu ; mais aussi pour notre Pays en général lorsqu’on sait que l’illustre disparu a rendu, avec constance et humanisme, de loyaux services pour l’intérêt général et ce, en plusieurs circonstances, depuis son jeune âge jusqu'à sa mort.

Au nom de tous les honorables Députés, du personnel politique et administratif de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu ainsi qu’à mon nom propre, je présente à l’illustre disparu, un hommage mérité ainsi que les condoléances les plus attristées aux membres de sa famille biologique.

La perte des êtres qui nous sont chers étant parmi les épreuves que nous devons subir avec résignation, je demanderais aux membres de la famille du défunt, à son épouse et à ses enfants, dont nous mesurons l’ampleur du chagrin et pour qui la disparition de ce chef de famille restera irremplaçable et inoubliable, de considérer qu’ils ne sont pas seuls dans cette rude épreuve de leur vie. Je les exhorte plutôt à se joindre, en union des prières, aux nombreux amis qui sont venus compatir avec eux pour que l’âme de celui qui a été notre père, notre frère, notre ami et notre collaborateur repose en paix et que Dieu, dans sa miséricorde infinie, ait pitié de son âme et l’accueille dans son Royaume de gloire.

Si l’homme peut disparaitre en tant qu’individu, il reste cependant toujours vivant par ce qu’il a fait, par ce qu’il a rapporté à la communauté. Voilà pourquoi nous disons que nous ne vous oublierons pas.

Adieu, Monsieur Venant et que la terre de nos ancêtres vous soit légère.

Fait à Goma, le 4 octobre 2017

Honorable Jules HAKIZUMWAMI HABIMANA

Président