Les membres de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu  viennent de séjourner dans la partie nord de la province du Nord-Kivu pour une mission de vulgarisation des activités parlementaires durant six jours du 25 Juillet au 31 Juillet 2014.


Aussitôt arriver, ils ont été reçus  par le maire de la ville de Beni Monsieur  MASUMBUKO  NYONYI  BWANAKAWA pour des civilités à la mairie de BENI.
Le samedi 26 Juillet 2014 la forte délégation de 16 députés a été à OICHA dans le territoire de BENI pour échanger avec différentes couches sociales  à travers un meeting  populaire. Ils ont apporté un message de réconfort et des compassions  aux habitants de BENI victimes des  différents actes terroristes menés  par  différents  groupes rebelles notamment les   ADF.

A titre d’encouragement des vivres ont été donnés au commandant du premier Bataillon de la 31 Brigade dans le territoire de BENI  le Colonel  VWELA. 
Les habitants de OICHA qui vivent sous stress de la guerre ont présenté plusieurs doléances à leurs élus,  c’est entre autre le problème de scolarisation pour leurs enfants, le renforcement de la sécurité dans leur milieu et le problème du chômage des jeunes.
Les députés ont reconnu  les difficultés présentées par les habitants du territoire de BENI, en grande partie ils ont attribué la situation à l’insécurité qui n’a pas permis au gouvernement et aux  investisseurs d’entreprendre différentes actions de développement aujourd’hui  l’espoir est permis avec le retour de la paix ont-ils conclu.
Les habitants ont remercié leurs élus pour cette visite de réconfort qui est une première depuis le début de leur législature.
1. BENI VILLE
Le dimanche 27 juillet 2014 les députés étaient  en face de la notabilité de la ville de BENI,  la séance avait débuté par une série d’exposés  sur  l’organisation et le fonctionnement de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu.
Parmi  les préoccupations soulevées par la population de BENI  c’est  la multiplicité de taxes et impôts, la question  du cantonnement des FDLRS dans le territoire de Beni, le salaire des infirmiers, et les difficultés financières pour le fonctionnement des entités décentralisée.
Réagissant à toutes les préoccupations, le président de l’organe délibérant Honorable Jules HAKIZUMWAMI HABIMANA a exhorté les habitants  d’avoir l’habitude d’exiger la nomenclature aux agents percepteurs pour se rassurer du taux fixé avant tout payement.  A la question du cantonnement des FDLRS dans le territoire de BENI Jules HAKIZUMWAMI a précisé que cette question est gérée par le gouvernement central et la communauté internationale, toutefois  l’assemblée provinciale souhaite voir le rapatriement des ces citoyens dans leur pays le Rwanda.
2. ETAPE DE BUTEMBO
Après la ville de BENI la délégation des membres de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu est arrivée le lundi 28 Juillet 2014 dans la ville de  BUTEMBO. 
Dans cette entité c’est un débat démocratique qui a mis face à face les habitants et la délégation des députés provinciaux. La séance avait débuté par les exposés du président de l’organe délibérant Jules HAKIZUMWAMI HABIMANA, le vice-président MATHE SINDIKIMYA Jeconie, le rapporteur NKUBA KAHOMBO et le rapporteur adjoint SEBISHIMBO RUBUGA Jean Bosco sur le fonctionnement de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu.
Comme dans la ville de BENI, les habitants de BUTEMBO dénoncent l’insécurité,  la multiplicité de taxes, la persistance des conflits du pouvoir coutumier, le problème de manque d’eau potable, l’impraticabilité des routes, la non assistance des détenus  de la prison de KAKWANGURA et beaucoup d’autres faits qui touchent au quotidien la population en ville de BUTEMBO.
Le président de l’organe délibérant Jules HAKIZUMWAMI HABIMANA soutenu par ses collègues députés  ont  exhorté toute la population à s’investir pour trouver des solutions au problème sécuritaire qui bloque le développement de cette entité. Ce par exemple  en dénonçant  tout mouvement suspect des personnes qui veulent terroriser la population.
Dans matinée du Mardi 29 Juillet 2014,  La délégation des membres de l’assemblée provinciale du nord  kivu  a été reçue par l’évêque  Melchisedeki   SIKULI du diocèse de BUTEMBO.
 Après leur entretient l’évêque du diocèse de BUTEMBO a remercié ses hôtes pour leur présence dans cette entité pour s’imprégner de la situation de la population dans la partie nord de la province.
3. ETAPE DE LUBERO
Après la ville de BUTEMBO la délégation s’est rendue dans le territoire de LUBERO pour le même exercice, C’est un accueil très chaleureux animé par la phaphare  et le groupe culturel YIRA qui a été réservé au président de l’organe délibérant au Nord-Kivu Jules HAKIZUMWAMI HABIMANA  et à toute sa délégation le Mercredi 30 Juillet 2014 par les habitants du territoire de LUBERO.
Ils ont témoigné que ce pour eux la toute première fois de recevoir si grande délégation des parlementaires dans leur milieu.
Les autorités locales, les mamans, le papa, les jeunes, différentes associations, les partis politiques de l’opposition et de la majorité ont tous répondu à l’appel de l’administrateur du territoire de LUBERO  BOKEL DJOY.
Durant le meeting qui a été animé devant le bureau de la cité de LUBERO, l’occasion a été donnée aux habitants de dresser la situation sécuritaire et sociale de leur entité.
Sur le plan sécuritaire la situation est relativement calme dans les grands centres,  c’est au niveau des centres périphériques ou certains groupes armés continuent à semer l’insécurité ;  c’est notamment les hommes de morgana et les FDLR ; Les rhumer sur l’existence d’un nouveau groupe armé PPH pour la protection de peuple HUTU  ont été évoquées.
Les habitants de LUBERO ont déploré le retard constaté dans l’exécution de certains projets de développement, la multiplicité de taxes et le détournement de salaire des infirmiers c’est parmi les problèmes soulevés par les habitants de LUBERO.
Le président de l’organe délibérant au Nord-Kivu Jules HAKIZUMWAMI au cours de son adresse à présenter les condoléances et les encouragements à la population suite aux difficultés qu’elles ont enduré a cause de la présence de groupes rebelles.
 Pour faire face aux défis sécuritaires et de développements  dans le territoire de LUBERO l’appel a été lance aux habitants de se souder et de dénoncer les personnes impliquées dans cette situation.
C’est l’étape de LUBEREO qui a mis fin à la tournée de vulgarisation des activités parlementaires dans la partie nord de la province du Nord-Kivu par les membres de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu.